homeFrenchGermanItalian
Recherche 
RSF Suisse s'oppose avec vigueur à No Billag
January 10th, 2018

Dans un communiqué, Reporters sans frontières (RSF) Suisse prend fermement position contre l’initiative populaire No Billag qui sera soumise au peuple et aux cantons le 4 mars prochain. Pour RSF, ce projet fait peser une menace sans précédent contre la diversité et l’indépendance des médias ainsi que le fonctionnement de la démocratie suisse.
RSF Suisse est une association non partisane qui promeut la liberté, le pluralisme et l’indépendance du journalisme, notamment par la défense de ceux qui incarnent ces idéaux. Le caractère outrancier et extrémiste de l’initiative No Billag conduit exceptionnellement RSF Suisse à prendre publiquement position.

Contrairement à ce que laissent désormais entendre ses promoteurs, le texte de l’initiative est très clair et ne laisse guère de place à l’interprétation. La suppression, dès 2019, de toute forme de soutien public et la petite taille du marché médiatique suisse entraîneraient la disparition ou un redimensionnement drastique des programmes radio/TV et leur prolongement sur internet de la SRG SSR et des 34 radios et TV régionales bénéficiant aujourd’hui en partie de la redevance. La diversité de la presse suisse, déjà malmenée par les bouleversements techniques, de nouvelles habitudes de consommation et la migration de la publicité nationale vers de grands groupes étrangers, serait gravement et durablement compromise et le processus de concentration des médias en sortirait renforcé. Le fonctionnement de la démocratie semi-directe helvétique et la libre formation des opinions seraient aussi gravement mis en danger.

Une acceptation de l’initiative entraînerait également la suppression de toute forme de péréquation financière entre les régions, péréquation qui permet à la SRG SSR de proposer des offres de programme équivalentes dans toute la Suisse. Les effets de cette disparition seraient particulièrement désastreux pour le pluralisme de la presse dans les régions minoritaires que sont la Suisse romande, la Suisse italienne et la Suisse rhéto-romane.

Le Comité de RSF Suisse appelle donc ses membres et sympathisants à rejeter l’initiative No Billag et à s’engager dans cette campagne pour promouvoir et défendre la liberté et la diversité de l’information.

top