homeFrenchGermanItalian
Recherche 
Internet
February 9th, 2012

Reporters sans frontières crée des sites-miroirs pour lutter contre la censure

Filtrage, attaques en déni de service, retraits de contenus, etc : les méthodes utilisées par les censeurs pour réduire au silence des sites d’information sont multiples. Reporters sans frontières a décidé de leur apporter une aide technique, parallèlement à ses actions de dénonciation de la censure et d’assistance juridique, matérielle et financière.

Afin de permettre à des sites d’information indépendants victimes de cyber-attaques ou de blocages gouvernementaux de continuer leurs activités de publication et de diffusion en ligne, Reporters sans frontières se lance dans la duplication de sites. Les premiers sites à être dupliqués par l’organisation sont ceux du magazine tchétchène Dosh et du journal sri-lankais Lanka-e News. L’organisation lance également, à l’attention des internautes du monde entier, un appel à la solidarité pour multiplier les miroirs des sites concernés.

Si doshdu.ru est à nouveau rendu indisponible suite à une attaque en ligne, comme cela a été le cas lors des élections législatives de décembre 2011, les internautes pourront accéder à l’exacte copie du site sur le miroir mis en place par l’organisation, http://dosh.rsf.org. Le site miroir sera automatiquement et régulièrement remis à jour afin de répercuter les publications du site original de la manière la plus actualisée possible.

Les sites miroirs peuvent également servir à contourner le blocage mis en place par un gouvernement. Ainsi, même si http://lankaenews.com est bloqué au Sri Lanka depuis octobre 2011 (blocage pratiqué sur le nom de domaine du site ou sur l’adresse IP du serveur l’hébergeant), le site miroir monté par Reporters sans frontières, http://lankaenews.rsf.org/, hébergé sur un autre serveur avec un autre nom de domaine, sera accessible pour les internautes du pays. Ce miroir peut également être bloqué ultérieurement. La multiplication des sites miroirs et la liste régulièrement actualisée de ceux-ci rendront ces blocages inefficaces, en vertu de l’effet Streisand.

Reporters sans frontières lancera d’autres opérations de duplication prochainement et encourage les internautes désireux de lutter contre la censure, et qui sont en capacité d’héberger un site sur un serveur web, à y participer. L’organisation tiendra à jour sur cette page la liste des sites miroirs créés. Pour participer à ces opérations, une fois votre miroir monté, envoyez l’url de votre site à wefightcensorship [at] rsf.org. Nous l’ajouterons à la liste ci-dessous. Les prochaines opérations de duplication de site organisées par Reporters sans frontières seront relayées sur les comptes twitter @RSF_RWB et @RSFNet avec l’identifiant #RSFmirror.

Liste des sites dupliqués par Reporters sans frontières

• doshdu.ru

L’équipe de Dosh, couvrant l’actualité politique et sociale de toutes les républiques du Caucase russe, a reçu le prix de Reporters sans frontières en 2009 pour son courage et la qualité de son travail. En dépit des intimidations, le magazine constitue l’une des très rares sources d’information indépendante sur la Tchétchénie, l’Ingouchie et le Daghestan, enfoncés dans la spirale d’une guerre civile larvée qui ne dit pas son nom. Son site Internet est régulièrement la cible d’attaques DDoS, dont la dernière remonte aux élections législatives russes contestées du 4 décembre 2011. En 2010, le contenu du site et toutes ses archives avaient été intégralement supprimés.
miroir 1 : http://dosh.rsf.org

• lankaenews.com

Lankaenews est l’un des rares médias indépendant au Sri Lanka, un pays où il est nécessaire d’obtenir une licence du gouvernement pour publier de l’information en ligne. Lankaenews n’étant pas détenteur de cette licence, le site y demeure bloqué depuis octobre 2011. En janvier 2011, les locaux de Lanka-e-news, situés dans la banlieue de Colombo, avaient été dévastés par un incendie criminel.
miroir 1 : http://lankaenews.rsf.org/

Comment créer un site miroir

Pour dupliquer un site de la liste ci dessus vous pouvez :

1. soit installer un logiciel d’aspiration de site sur votre serveur et le lancer à intervalle régulier pour récupérer une version à jour du site dupliqué (nous recommandons d’aspirer le contenu du miroir déjà existant plutôt que le site original afin de ne pas soumettre ce dernier à une surcharge d’activité) ;

2. soit télécharger une archive complète du site dupliqué (accessible pour tous les sites miroirs montés par RSF à l’adresse http://adressedumiroirrsf/archive.tar), la décompresser et envoyer l’ensemble des fichiers par ftp sur votre serveur.

top